Jade Lindgaard

Consulter ici ma déclaration d'intérêts.

A Mediapart, j'enquête sur les injustices environnementales, les pollutions industrielles, l'écologie urbaine. Et aussi sur le nucléaire. Auparavant, j'ai travaillé aux Inrockuptibles. J'ai écrit plusieurs livres, dont Eloge des mauvaises herbes. Ce que nous devons à la ZAD (Les Liens qui libèrent, 2018), Je crise climatique. La Planète, ma chaudière et moi (La Découverte, 2014), Le Ba-ba du BHL, avec Xavier de la Porte (La Découverte, 2004), et La France Invisible (La Découverte, 2006). J'ai été membre du comité de rédaction de la revue Mouvements. Je participe à la commission Diversités de Mediapart, qui tente d'oeuvrer contre les discriminations et les mécanismes de domination au sein de l'entreprise. Et je copréside la Société des journalistes (SDJ) de Mediapart.

 

 

Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • Au Carnet, une ZAD bloque un chantier sur une zone naturelle

    Par
    Barricade sur le rivage de la Loire, ZAD du Carnet, janvier 2021 (JL). Barricade sur le rivage de la Loire, ZAD du Carnet, janvier 2021 (JL).

    Sur les rives de la Loire, le grand port maritime de Nantes-Saint-Nazaire veut bétonner 110 hectares de zone naturelle pour installer un parc dédié aux énergies marines. Un recours juridique, préparé par deux associations, a été déposé le 18 février.

  • Triangle de Gonesse : «Les transports doivent passer dans les quartiers»

    Par
    Carlos Bilongo, coorganisateur du rassemblement du 13 février 2021, à Villiers-le-Bel (JL) Carlos Bilongo, coorganisateur du rassemblement du 13 février 2021, à Villiers-le-Bel (JL)

    Abandon de l’extension de l’aéroport de Roissy, ZAD pour défendre les terres agricoles du triangle de Gonesse : la ligne 17 du futur métro du Grand Paris est-elle encore utile ? Un rassemblement pour des transports publics de proximité a réuni environ 150 personnes, samedi 13 février, à Villiers-le-Bel.

  • Loi climat: «Obsolète avant même d’être votée»

    Par
    Emmanuel Macron visite la mer de Glace, dans le Mont Blanc, le 13 février 2020 (Denis Balbouse, AFP). Emmanuel Macron visite la mer de Glace, dans le Mont Blanc, le 13 février 2020 (Denis Balbouse, AFP).

    Pour Cyrille Cormier, spécialiste de politiques énergétiques, le projet de loi, issu de la Convention citoyenne et présenté mercredi en conseil des ministres, passe à côté de la transformation de l’économie vers des activités bas carbone.

  • Ecologie: terres à prendre et nouvelles zones à défendre

    Par
    Sur la ZAD du triangle de Gonesse, le 7 février 2021 (JL). Sur la ZAD du triangle de Gonesse, le 7 février 2021 (JL).

    Une occupation a démarré sur le triangle de Gonesse dimanche 7 février pour empêcher la construction d’une gare du Grand Paris. Des collectifs protestent contre les « saccages » que vont causer les Jeux olympiques de 2024. Ces luttes ont en commun la défense de terres contre des projets d’aménagement.

  • JO 2024: un bassin contre des jardins

    Par
    Parcelles maraîchères des jardins des Vertus, en juin 2020 (JL). Parcelles maraîchères des jardins des Vertus, en juin 2020 (JL).

    Le projet d’une giga-piscine à Aubervilliers menace les jardins ouvriers des Vertus, tandis que la maire y voit l’occasion de « faire décoller » sa ville. Opacité comptable et budgétaire, utilité olympique contestable, coût important, pari sur la rentabilité foncière d’une vaste friche urbaine : un drame métropolitain éclate. Et des anti « saccages » par les JO se rassemblent à Paris le 6 février.

  • Climat: l’Etat condamné pour «carence fautive»

    Par et
    Action d'Extinction Rebellion, le 12 décembre. © Frédéric Migeon / Hans Lucas via AFP Action d'Extinction Rebellion, le 12 décembre. © Frédéric Migeon / Hans Lucas via AFP


    Dans un jugement historique, la justice condamne l’État pour « la faute » qu’il a commise en échouant à réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Et se donne deux mois pour décider s’il faut enjoindre au gouvernement de réparer le préjudice écologique qu’il a commis.

  • Sur le triangle de Gonesse: «Nous sommes le territoire de l’accord de Paris»

    Par
    Premiers signataires du « serment de Gonesse », le 17 janvier 2021. (JL) Premiers signataires du « serment de Gonesse », le 17 janvier 2021. (JL)

    Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées dimanche 17 janvier pour défendre les terres agricoles qui s’étendent entre les aéroports du Bourget et de Roissy. Elles ont prêté le serment de le protéger « contre toute tentative d’artificialisation et de destruction, quelle qu’elle soit ».

  • Les terres agricoles du triangle de Gonesse toujours en sursis

    Par
    La tombe d'EuropaCity, sur le triangle de Gonesse, en mai 2020 (JL). La tombe d'EuropaCity, sur le triangle de Gonesse, en mai 2020 (JL).

    Le gouvernement s’empêtre dans le dossier du triangle de Gonesse, ces 600 hectares de terres agricoles qui s’étendent au nord de Paris. Alors qu'une mobilisation est prévue dimanche 17 janvier, le député du Val-d'Oise Aurélien Taché rejoint les opposant·e·s au projet de gare en plein champ.

  • Biodiversité: rentabiliser la nature pour la protéger 

    Par

    Faut-il promouvoir des « solutions fondées sur la nature » pour protéger les espèces ? C’est la question que doit poser le One Planet Summit, un sommet sur la biodiversité organisé par la France le 11 janvier. Derrière cette expression apparaissent des techniques de financiarisation de la nature qui menacent les droits des peuples autochtones, s’inquiètent des ONG et des chercheurs.

  • Climat: un référendum pour cacher les renoncements

    Emmanuel Macron devant la convention citoyenne pour le climat, le 14 décembre. © Thibault Camus/AFP Emmanuel Macron devant la convention citoyenne pour le climat, le 14 décembre. © Thibault Camus/AFP

    Le chef de l’État s’est dit prêt à recourir au référendum pour réformer la Constitution et y inscrire la défense du climat. Hormis cet effet d’annonce, le projet de loi issu de la convention citoyenne pour le climat est très en deçà des ambitions initiales.