Michaël Hajdenberg

Michaël Hajdenberg, né le 18 avril 1978, est journaliste à Mediapart, co-responsable du service Enquête. Auparavant, il a travaillé à Libération et à 20 minutes.

Contacts

Twitter
@mhajdenberg

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

Les JO vus de France (11). Comment Canal + choisit ses images

France — Reportage

Les JO vus de France. Tous les jours, des milliers d'images, en direct ou en différé, arrivent sur nos écrans. Mais qui les choisit et comment? Reportage à Canal +, dont la régie est située à Paris. Trois cents personnes travaillent sur les Jeux et chaque image est méthodiquement auscultée. Avant d'être mise en scène par le réalisateur Jérôme Révon.

Les JO vus de France (10). Le ping français regarde la Chine hébété

France

Les JO vus de France. Les pongistes français ne jettent pas l'éponge. Mais alors que la Chine écrase toutes les compétitions dans ce sport, la direction technique nationale semble dans l'incapacité de rivaliser. Un de ses membres explique que la seule solution est de prendre en charge les enfants dès leur plus jeune âge, vers 8 ans, à défaut de pouvoir le faire avant. Et de leur demander d'effectuer quasiment un choix de carrière à 12 ans. Décapant.

Les JO vus de France (9). Facebook redessine l'olympisme

France

Les JO vus de France. Certains ne se contentent pas de regarder les épreuves à la télé mais se lancent dans un travail de lobbyiste plus ou moins farfelu sur Facebook.

Les JO vus de France (8). David Maître, tombé du podium au fond du bassin

France

Amaury Leveaux et Alain Bernard ont remporté une médaille sur 50 mètres nage libre. Il y a encore huit mois, David Maître pensait pouvoir se trouver à leur place. «Il y en a qui ont une bonne étoile au-dessus de la tête, et d'autres pas», explique-t-il devant sa télé à 4 heures du matin. Car lui a subitement tout perdu.Lire aussi: Teddy Riner, le bronze qui ramènera de l'or au judo français.

Les JO vus de France (7). Teddy Riner, le bronze qui ramènera de l'or au judo français

France — Reportage

Les JO vus de France. Tout le monde voyait Teddy Riner en or. Et alors? A la fédération française de judo, on considère qu'une médaille de bronze à 19 ans, c'est déjà extra. Et qu'elle pourrait leur faire gagner quelque chose comme 5000 licenciés. Du lourd.

De Séoul à Pékin (7) - Jean-Yves Le Deroff lève la voile sur sa médaille

France

De Séoul à Pékin, de 1988 à 2008. Jean-Yves le Deroff, médaillé d'or sur son catamaran en Corée, a construit une victoire inespérée. Avec l'aide de son binôme Nicolas Hénard, il a réussi à mener en deux ans un succès qui devait se construire sur six années. Au prix d'un investissement sans faille.

De Séoul à Pékin (6) -Du canoë à la pirogue, Philippe Renaud mène au mieux sa barque

France

De Séoul à Pékin, de 1988 à 2008. Philippe Renaud, médaillé de bronze en canoë en Corée, a changé d'embarcation. Il a crée son entreprise en surfant sur sa médaille, et vend à présent des pirogues dans l'Anjou.

Les JO vus de France (6) - A l'Hôtel Dieu, la plus grande urgence, c'est Alain Bernard

France

Les JO vus de France. Alain Bernard a remporté la médaille d'or du prestigieux 100m nage libre. Mais à Paris, les seuls rassemblements de "foule" ont concerné des travailleurs. Comme aux urgences de l'Hôtel Dieu.Lire aussi, Du canoë à la pirogue, Philippe Renaud mène au mieux sa barque ou la reconversion d'un médaillé de 1988.

Les JO vus de France (5) - La RATP engage la lutte

France — Reportage

Cette nuit avec les agents hospitaliers de l'Hôtel Dieu pour la médaille d'or d'Alain Bernard au 100m nage libre, hier avec les agents du métro pour la médaille d'or du lutteur français, ou lundi avec les ex-salariés Arena la veille des premières épreuves de natation féminine... depuis le début de la semaine, Mediapart vous raconte à sa manière les Jeux olympiques. Où l'on apprend ainsi comment la dir'-com' de la RATP lutte à son tour pour récolter les fruits de l'or. Et puis, pour comprendre la magie du trophée, nous avons demandé aux médaillés des JO Séoul comment leur vie avait changé, ces vingt dernières années : à commencer par Pierre Durand, le cavalier-conseil de Sarkozy.

Les JO vus de France (4) -Vittel des haltères

France

Un dessin de Peb&FoxLes JO vus de France. Aujourd'hui, la performance de l'haltérophile Vencelas Dabaya vu avec l'équipe de France junior d'hatérophilie. Où l'on apprend que les poids, il faut «les avoir dans la tête» pour ne pas les «récupérer sur les genoux». Aïe...

De Séoul à Pékin (4) - Bruno Marie-Rose, le passeur de relais

France

De Séoul à Pékin, de 1988 à 2008: toute la semaine, des médaillés français racontent, 20 ans après, leurs souvenirs des Jeux, et la façon dont une médaille peut changer une vie. Aujourd'hui, le sprinteur Bruno Marie-Rose, qui a toujours travaillé parallèlement à l'athlétisme et qui pense que la diversification des savoirs est le meilleur des remparts contre le dopage.

Les JO vus de France (3). Alain Bernard désarçonne Aubagne

France — Reportage

Les JO vus de France. Le nageur Alain Bernard a passé sa jeunesse au club d'Aubagne. Nous avons suivi le relais 4x100 mètres de lundi matin avec son premier entraîneur et ses amis d'enfance, qui ont suivi l'évolution physique et psychologique du nageur et tentent de comprendre pourquoi il n'a pas réussi à offrir à la France une médaille d'or qui lui tendait les bras.

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Michaël Hajdenberg
Journaliste à Mediapart

29 Billets

7 Éditions

Sur France 2, tapis rouge aux affabulations de Dupond-Moretti

Billet de blog

Les délires de Gérard Darmon, on pouvait en rire. Mais samedi soir, face à Laurent Ruquier, c’est le ministre de la justice Éric Dupond-Moretti qui a multiplié les mensonges sur Mediapart. Sans être contredit.

Qu’est-ce qu’une information « primordiale » ?

Billet de blog

« Les vacances de Jean-Michel Blanquer à Ibiza... Est-ce que c’est d’importance primordiale ? », demande Laurent Ruquier à Edwy Plenel sur France 2. Comme si la communication catastrophique d'un ministre n'était pas d'intérêt public. Comme si nous préférions que ce soit cette information plutôt qu'une autre de nos révélations qui fasse événement.

Une newsletter sur les dessous de nos révélations

Billet de blog

Il y a les enquêtes. Et il y a les arrières cuisines. Ce qu’on donne à voir. Et ce qu’on ne raconte que rarement. Comment se conçoit l’information ? C'est l'objet de notre Lettre hebdomadaire du samedi.

Votez pour les Mediapart Awards 2021

Billet de blog

Entre un ministre qui pense que  des trafiquants de stups gagnent 100 000 euros par jour et des élus s’imaginant trop désirables pour être soupçonnés de viol, on ne sait plus qui récompenser. A vous de décider.

Hulot : explications sur une enquête non publiée

Billet de blog

Nous ne parlons jamais des enquêtes que nous ne publions pas. Mais pour une fois, le travail réalisé par « Envoyé spécial » sur Nicolas Hulot nous en donne l’occasion. Combien de fois, depuis quatre ans, avons-nous été interpellés sur les possibles agressions sexuelles de l’ancien ministre ?