Nos engagements en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

Soucieux d’aligner les valeurs affichées dans nos colonnes aux pratiques internes à l’entreprise, Mediapart agit depuis sa création en faveur d’une égalité réelle entre les femmes et les hommes salarié.e.s du Journal. Certaines actions relèvent des obligations légales des entreprises, d’autres émanent des réflexions associant les salarié.e.s, dans le cadre du CSE comme dans le cadre de discussions collectives que nous menons régulièrement.

Parmi les mesures mises en place en ce sens, on peut notamment citer un encadrement féminin ou paritaire dans plusieurs services de l’entreprise, des formations de lutte contre le sexisme, ou encore une attention particulière portée au temps de parole féminin lors des conférences de rédaction par exemple. Mediapart a par ailleurs fait des questions de genre et des violences faites aux femmes un marqueur important de sa couverture journalistique et des efforts sont menés pour favoriser des Unes et des plateaux d’émissions aussi paritaires que possible.

2019 a permis de formaliser les engagements du Journal à travers la signature d’un accord d’entreprise en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes (accord disponible et public sur le site Legifrance dans la rubrique accords d’entreprise) . Les objectifs fixés dans le texte concernent la rémunération effective des femmes et des hommes, l’articulation entre la vie professionnelle et l’exercice de la responsabilité familiale, et la recherche de l’amélioration permanente des conditions de travail. Il a été signé pour une durée de 4 ans et son efficacité sera régulièrement évaluée grâce à des critères précis listés dans l’accord.

Conformément aux dispositions de la loi Avenir du 5 septembre 2018 visant à supprimer les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes, Mediapart publie annuellement son index de l’égalité femmes-hommes. Celui-ci correspond à la somme du résultat obtenu par l’entreprise pour chacun des 4 indicateurs suivants :

  • l’écart de rémunération entre les femmes et les hommes avec une note de 40/40,
  • l’écart de taux d’augmentations individuelles avec une note de 15/35,
  • le pourcentage de salariées ayant bénéficié d’une augmentation dans l’année du retour de congé maternité avec une note de 15/15,
  • le nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les dix salariés ayant perçu les plus hautes rémunérations avec une note de 10/10.

À l’issue de ce calcul, l'index d'égalité femmes-hommes atteint 80 points sur un maximum de 100 points en 2022 au titre de l'année 2021 (contre 99 en 2021 au titre de l'année 2020). Cette note est le reflet des efforts menés activement par l’entreprise depuis plusieurs années en matière d’égalité professionnelle et nous serons vigilants à maintenir les efforts pour tendre à une égalité réelle et durable entre les femmes et les hommes à Mediapart. 

Après les deux premières années avec une très bonne note, le résultat de l'index 2021 montre une baisse de l'item 2 (écart de répartition des augmentations individuelles avec une note de 15/35), la baisse s'explique par une augmentation sur les salaires de salariées femmes plus importante que l’augmentation des salaires des salariés hommes.

Nous constatons que nous avons 40/40 sur le premier indicateur (écart de rémunération entre les hommes et les femmes) suite à ces différentes actions.

Pour les augmentations de 2022, nous restons attentifs à l’équilibre entre les augmentations chez les hommes et les femmes. Nous avons estimé l’index 2022 et le second indicateur s'améliore alors et fait baisser d’un point le premier indicateur.