Exclusive: phone taps reveal Sarkozy plot against 'bastard' judges

By and
This article is freely available. Check out our subscription offers. Subscribe

Mediapart has made the choice of not imposing systematic moderation of the participative sections of the journal. Thank you for abiding by our charter regarding participative contributions. Mediapart may highlight some comments, and reserves the right to remove any comment that is not relevant to a given discussion, that is repeatedly copied, or of a crude or commercial nature.

All comments

  • New
  • 18/03/2014 21:51
  • By

Ouah! j'imagine la tête des rédactions étrangères !

La carrière du conférencier N$ est bel et bien terminée.

Not at all ! As comedian, he should have a great success ! 

  • New
  • 18/03/2014 22:38
  • By

Inglourious Bast@rds!!!

En tant qu'angliciste, je pense que la traduction de "ces bâtards de juges" par "'bastard' judges" ne rend pas vraiment l'idée d'insulte... on dirait simplement que ce sont des juges bâtards, dans le sens où ils ne sont pas vraiment juges ou bien qu'ils ne sont pas du tout fiables professionellement parlant. Langue tirée

Thanks for your response! I can assure you that referring to judges as 'bastards' in this way would be seen every bit as much as an insult on the other sde of the Channel or Atlantic as would 'ces bâtards de juges' here in France

Michael Streeter

OK, thanks for the interesting answer! :)

Please to write in English or at least in pidgin here for our foreign readers. 

This paper is well writen and so on doesn't need any comment. In USA this case is just unbelievable...The question remains how this band of thugs has taken the power?

  • New
  • 19/03/2014 11:01
  • By

The shame of it! this will give a sad image of France through it's former president bad behaviour

Mediapart definitely deserves  the investigative journalism AWARD 

congratulations and bravo

Les rédactions étrangères apprécient le boulot fantastique de Mediapart. Ce qui est publié aujourd'hui justifierait la mise en détention préventive de ces Messieurs. Et j'ai la naiveté de croire qu'ici en Suisse, ils seraient déjà en prison.

En France, on n'a pas l'habitude de voir des puissants condamnés à de la prison ferme. Ils s'en sortent toujours. Et c'est bien ce qui dégoûte les Français de la politique. Même mieux, un politique qui a eu des condamnations peut toujours se représenter à des élections. Et il y en a toujours qui votent pour eux. Ici, on fait de la politique uniquement pour le pouvoir et l'argent. Notre démocratie est gravement malade.

Extend your reading on Mediapart Unlimited access to the Journal free contribution in the Club Subscribe