Hélène Balazard : « Oui, il est possible d'agir en démocratie »

Por

Si les formes démocratiques traditionnelles (le parti, le syndicat, le vote, etc.) sont en déclin, l'engagement civique, lui, ne faiblit pas. Selon Hélène Balazard, auteure d'Agir en démocratie, inclure dans la société politique les plus démunis et remettre les relations humaines au cœur de la politique est à la fois nécessaire et possible.

Acceso a los artículos es sólo para suscriptores.

« La démocratie est confisquée. » « Les élus ne nous représentent pas. » « Les élus sont dans la main des lobbies. » « Les citoyens ne peuvent pas changer la société. » « La politique, on n'y comprend rien, c'est trop technique. » Face à ces lieux communs de notre temps, qui ont leur part de réalité mais sont un peu déprimants, Hélène Balazard propose un livre salutaire et vivifiant. Oui, dit-elle, il est encore possible d'agir en démocratie. « On attend trop souvent la solution miracle. Mais la démocratie n'est jamais parfaite, c'est une quête permanente. » Et c'est souvent sur le terrain, dans des actions collectives locales, que se crée, ou se recrée du lien, de la citoyenneté et de la démocratie.

Chercheuse engagée, qui a participé à l'aventure de l'Alliance citoyenne de l'agglomération grenobloise, Hélène Balazard en est persuadée : si les formes démocratiques traditionnelles (le parti, le syndicat, le vote, etc.) sont en déclin, l'engagement civique, lui, ne faiblit pas. Autre certitude martelée avec force dans ce livre enthousiasmant : il est possible d'inclure dans la société politique les plus démunis, qui par définition ne sont représentés par personne. Possible, aussi, de remettre les relations humaines et le souci des autres au cœur de la politique.