Chez les gens du voyage, «la présence d’un frère à un enterrement est cruciale»

Por

Acceso a los artículos es sólo para suscriptores.

Après les incidents survenus mardi soir à Moirans (Isère), où des gens du voyage ont demandé la sortie de prison pour quelques heures du frère d’un des leurs décédé le week-end dernier, l’anthropologue Marc Bordigoni, auteur de Gitans, Tsiganes, Roms… Idées reçues sur le monde du voyage (Le Cavalier bleu, 2013), explique à Libération les spécificités culturelles de cette communauté dans son rapport aux morts et rappelle que les tensions des derniers mois résultent de décisions politiques.