Un maire allemand réclame plus d'immigrés

Por

Acceso a los artículos es sólo para suscriptores.

Alors que l’Europe cherche par tous les moyens à repousser les immigrés qui traversent la Méditerranée, un maire allemand, Oliver Junk, voit en eux une chance pour sa petite ville de Goslar à la démographie déclinante (Basse-Saxe). Goslar est située dans une aire économique sinistrée au centre de l'Allemagne, avec l’un des plus faibles taux de natalité au monde. La ville perd 1 500 à 2 000 de ses 50 000 habitants par an !