Les métamorphoses de la question raciale (4/6). Du social au racial et retour

Par

Des « gilets jaunes » au « privilège blanc », le schisme entre le social et le racial semble n’avoir jamais été aussi important. Pourtant, l’opposition entre les ouvriers et les minorités telle qu’elle est constituée en France paraît à la fois obsolète et surjouée au moment où la gauche américaine aborde de front question sociale et question raciale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Reaganisme pour gauchistes » versus « trumpisme » intellectuel. La difficulté, en France, à articuler question sociale et question raciale s’est radicalisée sous la forme d’une polémique entre l’historien Mark Lilla, auteur d’une charge contre la « gauche identitaire » censée avoir abandonné les ouvriers au profit des minorités, et le sociologue Éric Fassin, théoricien des politiques minoritaires. Une polémique qui dessine les contours d’un schisme plus général.