Lawrence Lessig sur Aaron Swartz, feu trublion de la Toile

Copyrights, broadcasting, hacking, éditeurs et censeurs, impact sur la démocratie… Le juriste Lawrence Lessig, l'un des théoriciens américains du Web parmi les plus influents, revient sur l'extraordinaire et fructueuse relation qui le liait à Aaron Swartz, jeune trublion du Net qui s'est donné la mort en 2013. Première partie d'un entretien réalisé par Télérama.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il était le mentor, le père spirituel d'Aaron Swartz, le jeune prodige d'Internet qui s'est suicidé en janvier 2013. Rencontre avec un homme exceptionnel : Lawrence Lessig, 55 ans, juriste à Harvard, « penseur » du Web et candidat malheureux à la primaire démocrate aux Etats-Unis l'an dernier. Un entretien que nous publierons en deux parties.