Jean-François Bayart: «La gauche répète les fadaises du national-libéralisme»

Par

Au concept de néolibéralisme, le chercheur Jean-François Bayart préfère celui de national-libéralisme, mêlant globalisation économique et rétraction identitaire nationaliste – qui prévaut sous les gouvernements de gauche comme de droite. « Il y a une paresse mentale, une forme d’hallucination collective qui dépassent de loin les choix des seuls François Hollande et Manuel Valls », explique-t-il à Mediapart.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jean-François Bayart est directeur de recherche au CNRS (Sciences Po-CERI). Il avait publié aux éditions Karthala, en 2012, un recueil d’articles (dont plusieurs postés dans son blog sur Mediapart) : Sortir du national-libéralisme. Croquis politiques des années 2004-2012.