La jeune poésie russe veut sortir des frontières de la tradition

Par

Soucieux d’excéder tout cadre national, les poètes russes contemporains mettent à nu un état du monde peuplé de figures singulières, telles que les « zones d'ignorance » ou « le réfugié intérieur » de Dmitri Golynko, non sans écho avec les actions directes du mouvement Occupy et des Pussy Riot. Entretien à Saint-Pétersbourg.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Saint-Pétersbourg, de notre envoyé spécial