Les métamorphoses de la question raciale (5/6). La culture percutée par la race

Par

Pièces de théâtre, expositions, recettes de cuisine : la culture est devenue le territoire de polémiques autour de la prise en compte des identités ethniques, formulées en termes d’« appropriation culturelle » ou de « censure minoritaire ». Parce que la culture constitue l’autre champ de la représentation – et de ses failles – avec la politique ? Ou parce que la race se dit désormais en termes « culturels » ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À l’hiver 2014, une polémique aussi virulente politiquement que passionnante intellectuellement, enflamme l’installation-performance Exhibit B, du Sud-Africain Brett Bailey, lors de sa présentation au théâtre Gérard-Philipe de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) puis au Centquatre-Paris. Alors que son auteur y voit une dénonciation des zoos humains, de l’esclavage et du colonialisme, elle suscite la protestation de groupes se réclamant de l’antiracisme qui y voient une représentation dévalorisante des Africains, à nouveau exposés passivement et violemment, sans avoir la parole.