C'est au tout début des années 30, alors lycéen à Berlin, qu'Eric Hobsbawm est entré en histoire. Témoin de la Grande Crise et de l'arrivée au pouvoir de Hitler, il découvrira, adolescent, avec ses deux événements mais aussi la lecture du Manifeste du Parti communiste, sa vocation d'historien.