La tyrannie du bonheur

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le bonheur n’est pas une idée neuve. La déclaration d’indépendance des États-Unis du 4 juillet 1776 citait déjà, parmi les droits inaliénables de l’homme, « la vie, la liberté et la recherche du bonheur ».