La guerre en Irak en fiction, « briser en mille morceaux le rêve de l'Amérique »

Par

Trois romans remarquables viennent de paraître : Fin de mi-temps pour le soldat Billy Lynn, Le Livre de Jonas et Yellow Birds. Ils illustrent combien la fiction permet de mettre le réel en perspective. Lectures, entretiens et extraits.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tanguy Viel le note ironiquement dans son roman, La Disparition de Jim Sullivan, à paraître aux éditions de Minuit le 7 mars : la guerre en Irak est « ce genre d'événements qu'on ne passe pas sous silence quand on est américain, je veux dire, écrivain américain, de ce genre d'événements qui planent au-dessus des livres et savent impliquer les personnages dans les problèmes de leur temps. C'est une chose dont on ne peut se passer en Amérique, la présence d'événements récents qui ont eu lieu en vrai comme la destruction des tours ou la crise financière ou bien l'intervention en Irak ».