Lire, publier, censurer au Maghreb: quatre éditrices témoignent

Par
Maroc, Algérie, Tunisie: entretiens avec quatre éditrices qui évoquent la place de la littérature dans leur pays, leur vision des révolutions (littéraires et politiques), leurs difficultés, leurs passions et leur travail commun pour faire connaître et diffuser les livres. C'est le septième volet de notre enquête sur les littératures arabes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Nous vivons une époque sans pareille, que ce soit par l’importance et le nombre des événements, ou bien par les perspectives qui s’ouvrent. Sauriez-vous nous dire ce qui, guerre, révolution ou intervention, passera pour le symbole de notre siècle aux yeux des générations futures?» (Sonallah Ibrahim, Le Comité, Actes Sud, Babel).