Le retour du mystérieux et toujours génial Thomas Pynchon

Deux ans après sa publication aux Etats-Unis, le sixième roman de Thomas Pynchon paraîtra en français fin août et sera l'un des grands événements de cette rentrée littéraire. Aussi foisonnant qu'irrésumable, Contre-jour est un fort volume, drôle et cinglé, qui joue avec les codes de très nombreux genres populaires.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

© 

En quarante-cinq ans, Thomas Pynchon est parvenu à publier six romans en se cachant. C'est bien sûr ce choix de vie, à rebours des standards warholiens qui ont gagné l'univers littéraire durant la même période, mais c'est aussi la richesse et l'extraordinaire singularité de chacun de ses livres qui ont fait de lui l'un des écrivains américains les plus importants, les plus influents - en dépit parfois de critiques sévères qui goûtent peu le caractère expérimental d'une œuvre qui aime défier les catégories de haute et basse culture. Après avoir passé de longues années entre le Mexique et la Californie, Pynchon s'est installé à New York au début des années 90, ce qui lui valut d'être pourchassé par des journalistes en mal de scoop littéraire. Il a réagi avec beaucoup d'humour en choisissant d'apparaître dans des épisodes de la série The Simpsons. Dans un premier épisode, il joue son propre rôle, un brown bag sur la tête, en rédigeant (comme il en a effectivement l'habitude pour les jeunes romanciers) un blurb pour la quatrième de couverture du livre de Marge Simpson. Il apparaît une nouvelle fois la saison suivante et ne parle qu'en référence aux titres de ses livres.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

À ne pas manquer

IVG, la régression venue des États-Unis — Reportage
Le Kansas vote en faveur de la protection de l’avortement
Mardi 2 août, une majorité d’électeurs de l’État américain du Midwest a rejeté un amendement à la Constitution locale qui aurait permis la restriction, voire l’interdiction, du droit à l’avortement. Il s’agissait du premier test électoral depuis la révocation de l’arrêt « Roe v. Wade » en juin.
par Alexis Buisson
Asie — Analyse
En Chine, la crise immobilière prend de l’ampleur
À la suite d’une révolte des emprunteurs, le pouvoir a dû réagir pour stabiliser la situation, mais le vrai problème reste son incapacité à construire un nouveau modèle économique.
par Romaric Godin
Proche-Orient — Reportage
En Cisjordanie occupée, une opération massive de « colonisation sauvage »
Le 20 juillet, des milliers de colons israéliens se sont donné rendez-vous aux quatre coins de la Cisjordanie pour y créer dix nouveaux avant-postes en une soirée, espérant influencer la politique du gouvernement. Au grand dam des Palestiniens, qui voient de plus en plus de terres confisquées, et la violence des colons s’intensifier.
par Alice Froussard
Climat — Entretien
Vagues de chaleur marine : « L’océan traité comme une poubelle géante pour le CO2 »
Les vagues de chaleur océanique s’intensifient, comme l’alerte la climatologue du Giec Valérie Masson-Delmotte. Elles causent le blanchissement et la dégradation des récifs coralliens, la mortalité de masse d’oiseaux marins, mais aussi des risques pour la santé humaine à cause de la prolifération d’algues toxiques.
par Sophie Boutboul