Dix hypothèses pour expliquer le phénomène Oksanen et le succès de «Purge»

Par

Purge apparaît comme le phénomène littéraire de l'année: un texte dense, poétique et politique, une auteur finlandaise inconnue, un sujet complexe (les frontières géographiques, intimes et historiques de l'Ouest et de l'Est), emportent une adhésion unanime du public et de la critique. «Si vous ne devez lire qu'un seul livre cette année, ce serait celui-là.» Pourquoi ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Purge est le phénomène littéraire de l’année. Le roman sort en librairie fin août 2010 parmi les quelque 700 romans de la rentrée. C'est un livre étranger, traduit du finnois, le premier roman de Sofi Oksanen à paraître en France. Un auteur inconnu donc, un texte dense, très construit, qui évoque une histoire de frontières, d’occupations, intimes comme géographiques et historiques, l’Estonie, la rencontre de deux femmes, Zara et Aliide. Au centre de leurs liens, un lourd secret de famille (voir Prolonger).
Et tout s’enchaîne. Écrivains et critiques s’enflamment: «Un vrai chef-d’œuvre. Une merveille. J’espère que tous les lecteurs du monde, les vrais, liront Purge» (Nancy Huston), «Si vous ne devez lire qu’un seul livre cette année, lisez Purge» (le Elle danois). La presse littéraire française s’emballe à son tour. Dès septembre, invitée à Manosque, Sofi Oksanen rencontre des lecteurs conquis par ce texte si étrange, tendu comme un polar, poétique, engagé et contemporain dans son évocation de la guerre, des purges, des exploitations politiques et sexuelles.  Le bouche à oreille fonctionne. «Tu as lu Purge? Lis-le.» Les prix d’automne prennent le relais: Prix Femina étranger, Prix des lecteurs Fnac (attribué pour la première fois à un auteur non francophone), Prix du roman européen. Un succès sur tous les fronts, reconnaissance critique et publique, en crescendo sur l’année 2011: le roman est traduit ou en cours de traduction dans 40 langues, 300.000 exemplaires de Puhdistus vendus en Finlande, plus de 200.000 en France, l’édition de poche à venir en 2012.
Purge est un best-seller inattendu et incontestable. Le phénomène passé, comment le décrypter? Éditrice chez Stock, directrice de la collection La Cosmopolite, aux fameuses couvertures roses et au catalogue d’une unité et d’une pertinence remarquables, Marie-Pierre Gracedieu a acheté les droits du roman dès 2008 et a accompagné Sofi Oksanen dans la promotion du livre dans divers festivals européens et américains. Elle revient pour nous sur cette aventure éditoriale exceptionnelle. Raisons d’un succès, en dix hypothèses. Et tout le reste demeure le mystère de la littérature, d’une alchimie incontrôlable entre un texte et les lecteurs.