François Hartog: «Cette pandémie a fait surgir des temps nouveaux»

Par

Alors que le virus nous a installés dans une temporalité alourdie et incertaine, l’historien français publie un ambitieux essai sur notre rapport au temps, de l’époque des Grecs à l’âge de l’Anthropocène.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’impossibilité actuelle de se projeter à plus de quinze jours est-elle provisoire ou s’inscrit-elle dans un bouleversement structurel de notre rapport à la temporalité ? Le confinement a-t-il été un hors-temps ? Comment les catégories du passé, du présent et du futur sont-elles redéfinies par la géologie et la perspective de l’apocalypse ?