Comment la soubrette fut inventée

Par
En prononçant, à propos de l’affaire DSK, une petite phrase sur le « troussage de domestique », Jean-François Kahn n’a pas seulement décidé de la fin de sa carrière journalistique. Il a aussi convoqué tout un imaginaire bourgeois, forgé au XIXe siècle et qui a véhiculé, jusqu’à nos jours, l’archétype érotique de la soubrette. Entretien avec l'historienne Camille Favre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En prononçant, à propos de l’affaire DSK, une petite phrase sur le « troussage de domestique », Jean-François Kahn n’a pas seulement décidé de la fin de sa carrière journalistique, il a aussi convoqué tout un imaginaire bourgeois, forgé au XIXe siècle et qui a véhiculé, jusqu’à nos jours, l’archétype érotique de la soubrette.