Nadeem Aslam : depuis le 11 septembre, là-bas...

... et déjà le titre ment. Grand jeu des mensonges où Nadeem Aslam, écrivain anglo-pakistanais, immerge une histoire d'amour, quelques destins, un jardin comme un éden rescapé, dans la violence brute du Pakistan et de l'Afghanistan. Superbe roman, réquisitoire inspiré contre les uns et les autres. Entretien vidéo et extrait du livre en fin d'article.

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter

Nadeem Aslam a la courtoisie chevillée au corps, une capacité d’attention intense, et c’est heureux, car il n’a pas chômé, depuis janvier dernier. Son dernier roman, Le Jardin de l’aveugle, est sorti d’abord en Inde, une semaine plus tard en Angleterre, puis aux États-Unis, puis en Europe, un peu partout, France comprise. On le demande.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié