Un google map alternatif

Par

Gaël Musquet a fondé en France la communauté Openstreetmap, une alternative à Google Map, alimentée par les contributions des internautes. Il explique la philosophie et la mise en œuvre de ce projet phare du "libre" au Monde.fr.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Gaël Musquet a cofondé en France la communauté Openstreetmap (OSM) dont il a été le premier président. Ce projet participatif, véritable « Wikipedia de la carte géographique » lancé en 2004 par le Britannique Steve Coast, s’est donné pour objectif de constituer une carte numérique à partir des contributions volontaires de milliers d’internautes. À l'occasion des Rencontres mondiales du logiciel libre à Beauvais, il a expliqué au journal Le Monde le rôle central du "libre" face à la concentration des données.