« L'échange des princesses », royal récit

Par et

Quelques années après Les Adieux à la reine, prix Femina, Chantal Thomas explore à nouveau les oubliés de l'Histoire. Ou les oubliées plutôt, avec ces princesses de 11 et 4 ans, pions diplomatiques et vraies personnes. L'une se révolte de tout son corps, l'autre adhère avec ferveur, les deux souffriront. Entretien vidéo et extrait en fin d'article.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Parfois, il faut commencer un entretien par une question idiote, dont on connaît déjà la réponse probable, puisqu'on a lu… Cet échange de princesses est-il un roman historique, puisque se déroulant au début du XVIIIe siècle et sous la régence de Philippe d'Orléans, avec Louis XV, 11 ans, en royale file d'attente ? Non, si le roman historique est livre d'extériorité, qui vise à vous dépayser temporellement. Car, tout d'abord, Chantal Thomas est chez elle dans ce dix-huitième, c'est un lieu intime. Elle en connaît les crasses et les grâces, les voyages à tuer les suivantes – et certaines en meurent bel et bien – les cahots, les distractions couleur sang, les luxes inouïs et les misères absolues, les intelligences et les découvertes. Écoutez-la parler de la princesse Palatine (vidéo) : une amie plus qu'un personnage.