Avec «La Guerre des pauvres», Eric Vuillard part à l’assaut

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un petit livre qui arrive discrètement, à peine annoncé, presque en douce – mais c’est un livre de colère et de fracas. Il raconte l’histoire d’une guerre qu’on appelle la guerre des paysans allemands : une révolte religieuse et sociale au début du XVIe siècle, à une époque où religion et société ne se distinguaient pas.