Marc Ferro, ogre affectueux des histoires

Par
L'historien Marc Ferro, 87 ans, avait écrit deux livres l'année dernière. Au premier tiers de l'an 2011, il en a déjà publié deux autres, qui reviennent sur sa vie et ses recherches. L'occasion de rencontrer, chez lui, un esprit libre, fertile et inattendu. Entretien vidéo.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À 87 ans (il est né en 1924), Marc Ferro laisse d'abord le souvenir du jongleur d'archives d'«Histoire parallèle». C'était sur La Sept devenue Arte, de 1989 à 2001. Il présentait, commentait, critiquait, avec un invité (de l'obscur témoin à Gorbatchev, du modeste universitaire à Kissinger), les actualités croisées de plusieurs pays, cinquante ans après les événements dont ces films d'époque rendaient compte sur le moment. L'expérience devait, à l'origine, durer un an, le temps de couvrir «la drôle de guerre» (1939-1940). L'équipe rusa et tint jusqu'à la guerre de Corée (1951), 630 émissions plus tard...