Marc Ferro, ogre affectueux des histoires

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À 87 ans (il est né en 1924), Marc Ferro laisse d'abord le souvenir du jongleur d'archives d'«Histoire parallèle». C'était sur La Sept devenue Arte, de 1989 à 2001. Il présentait, commentait, critiquait, avec un invité (de l'obscur témoin à Gorbatchev, du modeste universitaire à Kissinger), les actualités croisées de plusieurs pays, cinquante ans après les événements dont ces films d'époque rendaient compte sur le moment. L'expérience devait, à l'origine, durer un an, le temps de couvrir «la drôle de guerre» (1939-1940). L'équipe rusa et tint jusqu'à la guerre de Corée (1951), 630 émissions plus tard...