À Locarno, des gueules de révolutionnaires plein écran

Par

Parmi les premiers temps forts du festival de Locarno, en Suisse, la projection de Tahrir, chronique au jour le jour d'une révolution égyptienne, filmée par l'Italien Stefano Savona, depuis la place emblématique du Caire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tahrir est-elle cinégénique? Dès les premiers jours du printemps arabe, la représentation à l'écran de l'ébullition égyptienne, si l'on s'en souvient bien, a emprunté deux canaux très distincts. D'un côté, les vidéos mises en ligne sur internet, par des Egyptiens, depuis la grande place du Caire. De l'autre, la retransmission télévisée assurée par Al Jazeera, à travers ces plans de foule impressionnants, en plongée, depuis le toit des grands hôtels alentour, repris en boucle dans le monde entier (voir ci-dessous).