Tanguy Viel: « J'écris à partir des fantômes d’une bibliothèque »

Par

Tanguy Viel avait songé abandonner le roman après le succès de Paris-Brest. S'il revient, c'est dans un ailleurs fictionnel avec La Disparition de Jim Sullivan, vrai-faux roman américain. Entretien et lecture des premières pages par l'auteur.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.