Nos débats et entretiens vidéo Entretien

La démocratie radicale et communale de Murray Bookchin

Peut-on aujourd’hui s’inspirer du « municipalisme libertaire » de l’anarchiste états-unien ? Face aux faillites de l’État, tout le pouvoir doit-il revenir aux assemblées générales communalistes ou à une structure étatique renouvelée ? Débat vidéo entre Pinar Selek et Aurélien Bernier.

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

Content Warning

Fabien Escalona et Jade Lindgaard

8 mars 2020 à 12h53

PDF

Défaire le pouvoir de l’État en créant une véritable démocratie directe au niveau de sa commune ou même de son quartier : ce « communalisme », également appelé « municipalisme libertaire », le théoricien et militant Murray Bookchin l’a défendu pendant une grande partie de sa vie, à travers de nombreux textes et interventions.

C’est une source d’inspiration directe pour le mouvement kurde au Rojava, dans le Kurdistan syrien. Mais c’est aussi un imaginaire politique qui se diffuse, des zapatistes du Chiapas à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, en passant par les cabanes des « gilets jaunes ».
Que faire de ces propositions à l’époque de la catastrophe climatique, du délitement des services publics et de la violence contre les migrant·e·s ? Deux auteur·e·s et militant·e·s en débattent dans cet entretien croisé :

Pinar Selek, sociologue, militante antimilitariste, féministe et écrivaine turque, en exil en France depuis plusieurs années, auteure de la préface d’un livre consacré à Bookchin, signé Floréal Romero : Agir ici et maintenant : Penser l’écologie sociale de Murray Bookchin (éditions du Commun).

Aurélien Bernier, essayiste et militant pour la « démondialisation », qui publie L’Illusion localiste (éditions Utopia).

☞ Cette émission est également disponible en module audio (à écouter ici).
☞ Retrouvez tous nos entretiens vidéo sur notre page Studio


18 commentaires

Nos débats et entretiens vidéo

Nos débats et entretiens vidéo
par Justine Brabant
Nos débats et entretiens vidéo
par Fabien Escalona
Nos débats et entretiens vidéo
par Antoine Perraud

À la Une de Mediapart

Violences sexuelles — Enquête
Violences sexuelles : l’ancien ministre Jean-Vincent Placé visé par une plainte
Selon les informations de Mediapart et de l’AFP, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire après la plainte pour harcèlement sexuel d’une ancienne collaboratrice. D’après notre enquête, plusieurs femmes ont souffert du comportement de l’ancien sénateur écolo, devenu secrétaire d’État sous François Hollande.
par Lénaïg Bredoux
À l’air libre
Élections étudiantes : le débat
Alors que les élections du Crous ont lieu du 6 au 10 décembre, quatre des principales organisations étudiantes débattent dans « À l’air libre » sur les sujets essentiels pour près de 3 millions d’étudiants en France : précarité, logement, alimentation... Sur notre plateau, Mélanie Luce, présidente de l’UNEF, Jacques Smith, président de l’UNI, Paul Mayaux, président de la FAGE, et Naïm Shili, secrétaire national de L’Alternative.    
par à l’air libre
Outre-mer — Entretien
Élie Domota : « L’État a la volonté manifeste de laisser la Guadeloupe dans un marasme »
Le porte-parole du LKP (« Collectif contre l’exploitation ») est en première ligne de la mobilisation sociale qui agite l’île depuis deux semaines. Contrairement à ce qu’affirme l’exécutif, il estime que l’État est bien concerné par toutes les demandes du collectif.
par Christophe Gueugneau
Justice — Enquête
La justice révoque le sursis de Claude Guéant, le procès des sondages de l’Élysée rouvert
La justice vient de révoquer en partie le sursis et la liberté conditionnelle dont l’ancien bras droit de Nicolas Sarkozy avait bénéficié après sa condamnation dans le scandale des « primes » du ministère de l’intérieur. Cette décision provoque la réouverture du procès des sondages de l’Élysée : le tribunal estime que Claude Guéant n’a peut-être pas tout dit lors des audiences sur sa situation personnelle.
par Fabrice Arfi et Michel Deléan

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne