David Grossman : « Si Barack Obama me lit jusqu’au bout… »

Par

Une femme fuyant l'annonce est un chef d'œuvre. Il vient de remporter le prix Médicis étranger ce 4 novembre 2011. Rencontre avec son auteur, l'Israélien David Grossman, qui parle de l'écriture et, dans le droit fil de son livre, de la «paralysie» israélienne, des manifestations, de la reconnaissance de l'État palestinien par l'ONU. Obstinément idéaliste et pragmatique. Mediapart vous propose aussi des extraits du livre.

  • Le prix Medicis français a été attribué à Mathieu Lindon pour Ce qu’aimer veut dire (lire ici)

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cet article a été publié le 9 septembre dernier. Nous le proposons à nouveau à la lecture à l'occasion de la remise du prix Médicis. Le prix Médicis français est attribué à Mathieu Lindon pour Ce qu’aimer veut dire (lire ici notre critique du 6 janvier). Le prix Médicis étranger revient à David Grossman pour Une femme fuyant l'annonce.