Patrick Deville: Viva Lowry et Trotsky!

Par

Avec Viva, l’écrivain Patrick Deville poursuit son cycle de voyages et d’écriture de « romans sans fiction ». Dans ce récit, il entrecroise les destins mexicains de Malcolm Lowry, Léon Trotsky et d’autres artistes ou révolutionnaires, pour composer un objet situé entre la fresque murale et la danse macabre. Présentation et entretien audio.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Le personnage principal, c’est le Mexique », assène Patrick Deville à propos de son dernier opus, Viva. L’écrivain prolonge là son cycle d’exploration historique et géographique composé de « romans sans fiction », peuplés de personnages réels et d’histoires vécues. « Ce sont des romans d’aventure où tout est vrai. Je n’invente aucune pensée ni aucune phrase », explique Patrick Deville.