Patrick Deville: Viva Lowry et Trotsky!

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Le personnage principal, c’est le Mexique », assène Patrick Deville à propos de son dernier opus, Viva. L’écrivain prolonge là son cycle d’exploration historique et géographique composé de « romans sans fiction », peuplés de personnages réels et d’histoires vécues. « Ce sont des romans d’aventure où tout est vrai. Je n’invente aucune pensée ni aucune phrase », explique Patrick Deville.