Julien Gracq ou la littérature augmentée

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nous n’en avons pas fini avec Julien Gracq (1910-2007). Prosateur au style supérieur et à l’intransigeance accomplie – refus logique du Goncourt en 1951 pour Le Rivage des Syrtes après avoir étrillé la comédie des prix dans La Littérature à l’estomac en 1950 –, Gracq vivait retiré de la vie littéraire mais pas de la littérature.