L’esprit des lieux Entretien

Que faire de l’architecture fasciste à Marseille ?

L’Institut culturel italien de Marseille, édifié en 1935 à la gloire de Mussolini, est l’un des seuls bâtiments fascistes sur le sol français. Que faire de ce bâtiment « dissonant » ? Débat avec Alessandro Gallicchio et Pierre Sintès, à l’occasion de la publication du catalogue de l’exposition, Rue d’Alger.

Ludovic Lamant

9 juillet 2021 à 18h20

C’est l’un des seuls bâtiments construits sur le sol français par des architectes du régime fasciste italien de Mussolini : la Casa d’Italia, édifiée à Marseille en 1935 à la gloire du Duce, sert aujourd’hui de consulat et d’institut culturel pour l’Italie.

Abonnement mediapart

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

L’esprit des lieux

L’esprit des lieux
par Joseph Confavreux et Ludovic Lamant

À la Une de Mediapart

International — Article
En Pologne, le calvaire des exilés
Dans notre émission ce soir, reportage aux portes de l'Union européenne, où des migrants et des migrantes sont toujours retenus dans des conditions inhumaines. En plateau : Anaïs Vogel, qui a fait cinq semaines de grève de la faim pour dénoncer le traitement des exilés à Calais, et Catherine Wihtol de Wenden, directrice de recherche émérite au CNRS. 
par à l’air libre
France — Article
La candidature de Zemmour prend une mauvaise tournure
L’ancien éditorialiste de CNews et du Figaro a officialisé, mardi, sa candidature à l’élection présidentielle dans un clip reprenant toutes ses obsessions identitaires. Sur le terrain, sa campagne est devenue particulièrement compliquée.
par Lucie Delaporte
France — Article
Pour Pécresse et Bertrand, une campagne aux airs de pénitence
Après avoir claqué la porte du parti Les Républicains, ils ont repris leur carte pour obtenir l’investiture présidentielle. Pendant des mois, Valérie Pécresse et Xavier Bertrand ont remis les mains dans le cambouis partisan et arpenté les routes de France pour convaincre.
par Ilyes Ramdani
France — Reportage
Les macronistes s’offrent un rassemblement de façade
Divisée avant d’être officiellement unie, la majorité présidentielle s’est retrouvée, lundi soir, pour tresser des louanges à Emmanuel Macron et taper sur ses adversaires. Un exercice poussif qui ne risque pas de « marquer l’histoire ».
par Ellen Salvi