Crise climatique: elle est à domicile!

Par

Notre collaboratrice Jade Lindgaard publie un essai, Je crise climatique – La planète, ma chaudière et moi. Non pas pour disséquer les causes d'un monde qui se consume – c'est acquis – mais pour explorer nos comportements addictifs, voire névrotiques, qui font que nous n'en avons pas fini avec la bagnole, l'avion et l'hypermarché. Extraits.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'était en 2002 : « Notre maison brûle et nous regardons ailleurs », lançait Jacques Chirac au quatrième sommet de la terre. Rien n'a changé depuis, sauf une accélération exponentielle d'une crise climatique aujourd'hui largement documentée par les rapports du Giec et d'innombrables autres études scientifiques. Quelques grandes conférences mondiales sont passées par là, sans que cette diplomatie du climat débouche sur de véritables bouleversements des politiques publiques.