Une maladie du sang pourrait être à l’origine de la légende du vampire

Par

Des chercheurs ont identifié l’une des mutations génétiques à l’origine d’une maladie du sang évoquant le vampirisme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Avoir besoin de sang, ne sortir que la nuit, craindre la lumière… ce sont les caractéristiques du vampire (avant que la saga Twilight ne les fasse scintiller). Mais pas que : ces symptômes évoquent une maladie existante, la protoporphyrie érythropoïétique (PPE). Une équipe franco-américaine a identifié une mutation génétique impliquée dans cette maladie, dans une étude publiée dans le journal Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS).