La justice annule le visa d'exploitation de «La Vie d'Adèle»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La cour administrative d’appel de Paris a annulé, dans une décision rendue mercredi 9 décembre, le visa d’exploitation du film La Vie d’Adèle, jusqu’à présent interdit aux moins de 12 ans, en raison de « scènes de sexe réalistes » qui seraient « de nature à heurter la sensibilité du jeune public ».