La clé sociologique des songes

Par

Bernard Lahire continue d’étendre le domaine des sciences humaines avec un second ouvrage destiné à comprendre sociologiquement nos pratiques oniriques. Et ébauche une analyse de nos rêves de confinement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bernard Lahire, professeur de sociologie à l’ENS Lyon, publie La Part rêvée, deuxième tome de son ambitieuse et volumineuse Interprétation sociologique des rêves (La Découverte, 2018), un ouvrage massif qui visait non seulement à faire de nos rêves une matière à enquête, mais aussi à redire l’ambition des sciences sociales et la prétention de la sociologie à « dévoiler les logiques sociales et ce qu’il faut bien appeler les déterminismes sociaux, à l’œuvre dans l’expérience humaine la plus personnelle ».