Hommage au «féminisme» de «Candy»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Et si le dessin animé japonais Candy, fleuron du TF1 des années 1980, n’était pas aussi niais qu’on peut le penser ? C’est l’avis de la dessinatrice et blogueuse Muriel Douru, qui l’a regardé avec ses yeux d’adulte engagée.