Le macronisme au pouvoir (1/3): anatomie d’une présidence

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La caractérisation du macronisme au pouvoir est loin de passionner l’ensemble des chercheurs et intellectuels qui travaillent sur l’État, la démocratie ou le politique. Un des plus éminents penseurs de la gauche radicale juge n’avoir « pas grand-chose à en dire », tandis qu’à l’autre bout du spectre idéologique, un philosophe important des formes politiques estime « la physionomie politique de notre président » encore trop « floue » pour avancer une réponse.