Le Covid a-t-il enterré le «déni de la mort» des sociétés occidentales?

Par

Alors que la France approche le seuil des 100 000 morts du Covid, la revue Sensibilités consacre son dernier numéro à la place des défunts dans la cité. Et remet en cause les thèses de Philippe Ariès sur le « déni de la mort » propre aux sociétés modernes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le comptage inédit des morts du Covid, depuis plus d’un an, signe-t-il le retour de la mort au centre des préoccupations de sociétés modernes ayant évacué les manifestations du funèbre de leur espace public, voire de leur domaine privé ?