Lydie Salvayre, Andrès Trapiello: no pasaran!

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Oui, Lydie Salvayre a, en somme, écrit Le livre de sa mère. Qui est aussi celui de la guerre d’Espagne, un hommage, via Bernanos, à ceux qui osent penser contre leur camp, et le dire, une ode à la liberté – un certain été 1936 – et une piqûre de rappel, automne 2014.