James Bond avec nous!

Par

Où l'agent secret mûri, doté d'une conscience civique autant que de biceps brachiaux, sauve le monde d'une surveillance généralisée menant à la servitude. 007 s'avère notre héraut, en devenant héros enfin achevé…

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ça décape sec, dans Spectre. Certes, le film s'apparente toujours à un bureau de placement des marques éblouissantes – de la voiture automobile Aston Martin au bracelet-montre Omega, en passant par tout un saint-frusquin électronique Sony. Assurément, ça tire, ça cogne, ça cavale et ça picole à perpétuité. Bien sûr, le grand spectacle apparaît permanent. Et pourtant, le folklore Bond en prend un sacré coup, enfin fatal.