Mediapart gagne son procès contre les Caisses d'épargne

Par
La XVIIe chambre du tribunal correctionnel de Paris a condamné, mardi 12 janvier, la Caisse nationale des Caisses d'épargne et ses anciens dirigeants, Charles Milhaud et Nicolas Mérindol, pour poursuite abusive à l'encontre de Mediapart. Ils devront verser à notre journal 4.500 euros pour procédure abusive, ainsique quelque 7.000 euros « au titre des frais que Mediapart aengagés pour préparer sa défense ». Les demandes de réparations pour poursuites abusives sont très rarement retenues. Il s'agit là d'une victoire importante pour Mediapart et pour tous les lecteurs qui nous avaient soutenus, par une pétition et par une souscription financière.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Caisse nationale des Caisses d'épargne (CNCE), présidée par l'ancien collaborateur de Nicolas Sarkozy, François Pérol, ainsi que les anciens dirigeants de la banque, Charles Milhaud et Nicolas Merindol, ont été condamnés mardi 12 janvier à Paris pour avoir poursuivi abusivement Mediapart.