Cyril Lemieux: «Une simple logique d’audience conduit à déposséder les journalistes de leur travail»

Par
Dans cet entretien, le sociologue des médias Cyril lemieux analyse les effets pervers du marketing rédactionnel, et souligne, contre bien des idées reçues, la complémentarité entre sites de journalisme citoyen et médias institutionnels.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En 2000, dans votre livre Mauvaise Presse, vous étudiez ce qui conduit les journalistes à commettre des erreurs et vous tombez sur un paradoxe : les effets pervers d’une certaine professionnalisation. De quoi s’agit-il ?