Georges-Noël Jeandrieu ou le retour d’un écrivain météorite

Par
Depuis 1976, Georges-Noël Jeandrieu publie mais peu. A raison d'un livre tous les dix ans ou presque, il parvient à se faire chaque fois oublier. Vu notamment son volume – mais pas seulement – celui-ci risque de ne pas passer inaperçu. Vingt-Cinq Ans où je me trouve est une autobiographique classique, et pourtant fascinante. Entretien vidéo et extrait.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Est-ce le titre – Vingt-Cinq Ans où je me trouve –, assurément l'un des plus réussis de cette rentrée? Est-ce le volume, près de mille pages, près de mille grammes? Ce livre de l'auteur météoritique Georges-Noël Jeandrieu est un pur mystère. Comment le récit d'une vie très ordinaire, écrit super classiquement, et sur une telle distance, parvient-il à intéresser à chaque instant? Sans doute la réponse tient-elle dans les notations précises qu'inspirent les anecdotes enfilées les unes après les autres et qui, sans commentaires, s'avéreraient d'un ennui cruel.