Des chercheurs piratent un ordinateur grâce à de l'ADN

Par

Une équipe de chercheurs de l'université de Washington a pris le contrôle d'un ordinateur en lui faisant traiter un brin d'ADN synthétique contenant un code malicieux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des chercheurs de l’université de Washington ont annoncé avoir réussi à pirater un ordinateur en utilisant un brin d’ADN, rapporte The Guardian.