Images: dans les rayons du «Supermarché du visible»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les raisons de se réjouir que la littérature et la philosophie se soient emparées du cinéma sont évidentes. Il est heureux que cet art qui a toujours été à tout le monde ait acquis de nouveaux moyens de le devenir encore davantage. Et si le cinéma est aujourd’hui, pour une large part, présent dans les séries télé, on ne voit pas pourquoi il devrait ne pas l’être également dans les romans et les essais.