Juli Zeh compose un polar sur fond de physique quantique

Par
Rentrée littéraire. Très remarquée pour La Fille sans qualité, son précédent roman, la jeune romancière allemande Juli Zeh renoue avec les interrogations éthiques en posant, dans un thriller aussi physique que métaphysique, L'Ultime question. Extraits en avant-première et vidéo de l'auteur.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Née en 1974 à Bonn, diplômée en droit international, Juli Zeh a choisi d'apprendre à écrire de la fiction à Leipzig, dans la seule université allemande proposant un cursus de creative writing. Dès son premier roman en 2001, L'Aigle et l'ange, elle a connu un immense succès à travers le monde, réitéré avec le deuxième, La Fille sans qualité (Spieltrieb en V.O.). Vivement intéressée par les questions politiques, elle est aussi l'auteur de très nombreux essais, qui ont été regroupés en volume en Allemagne sous le titre Alles auf dem Rasen.