Valery Gergiev: la fausse note du 14 Juillet

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La France n’est pas ennemie de l’infamie musicale – le sacre du tympan, que voulez-vous ! –, nonobstant les râleurs patentés, qui trouvent toujours à redire – comme lorsque le maître Herbert von Karajan vint, le plus simplement du monde, égayer les esgourdes parisiennes au palais de Chaillot en juin 1941.